Municipales à Lyon : Perrin-Gilbert veut “rassembler sans se diluer”

Municipales à Lyon : Perrin-Gilbert veut “rassembler sans se diluer”

La maire du 1er arrondissement a présenté ce vendredi aux halles de la Martinière sa démarche programmatique en vue des élections municipales 2020 à Lyon. Égratignant au passage David Kimelfeld.

 

Comme un symbole, c’est aux halles de la Martinière, pour lesquelles elle s’est battue contre la mairie centrale afin qu’elles ne soient pas reprises par une grande enseigne, que Nathalie Perrin-Gilbert a lancé son projet “Lyon en commun” pour les prochaines municipales. Accompagnée par Yann Faure, membre de La France Insoumise dans le 4e arrondissement, la maire du 1er a expliqué sa démarche pour 2020 – “un projet humaniste, écologique, qui passera par la concertation”. “Plus de bio en circuit court”, “des transports gratuits”, “la lutte contre la pollution”, “une métropole plus décentralisée”, “l’encadrement des loyers”, “plus de services publics” : si elle n’a pas proposé de mesures précises, des pistes sont tracées.

“Nous avons vocation à déborder nos formations politiques”

Dès demain, Nathalie Perrin-Gilbert participera à sa première assemblée citoyenne “pour construire son projet” autour des valeurs citées plus haut. “On ne gagne pas la ville avec quelques slogans, mais avec des propositions précises et chiffrées”, défend-elle. Cette première réunion aura lieu dans le 6e arrondissement, historiquement rangé à droite. “Notre objectif est aussi d’aller où l’on ne nous attend pas, dit-elle. C’est un signal que nous voulons lancer. Nous serons présents aux côtés de tous les Lyonnais et les Lyonnaises.” “On organisera ces assemblées dans tous les arrondissements, promet-elle. En parallèle, il y aura des ateliers très réguliers. L’idée, c’est de construire un programme en étant transparent tout au long du processus sur l’avancée de son écriture.” Une assemblée plénière aura lieu début octobre pour valider ou non ses propositions avant le début de la campagne plus politique.

Politique, justement. Pour le moment, le mouvement “Lyon en commun” ne rassemble que le Gram et La France Insoumise. Face à elle, David Kimelfeld, qui a rejoint La République en Marche, gouverne la métropole avec le PS et les élus EELV. Des partis dont Lyon en Commun pourrait se rapprocher “si l’on se retrouve sur des valeurs”, annonce Nathalie Perrin-Gilbert. “Nous avons vocation à déborder nos formations politiques, déclare l’élue Gram. L’idée, c’est de rassembler ceux qui se retrouvent dans nos valeurs, mais sans se diluer.”

Kimelfeld dans le viseur

Sa formation politique semble aussi particulièrement intéressée par les nombreuses associations écologistes lyonnaises dont le poids politique ne cesse de croître, comme La Ville à Vélo, Alternatiba (La marche pour le climat) ou encore Plein la Vue. Pas sûr pour autant que ces mouvements acceptent de s’engager derrière une formation politique.

Encline à attaquer Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert en a fait peu de cas lors de son lancement de campagne. Plus que l’ancien ministre de l’Intérieur, plus clivant à gauche, c’est David Kimelfeld que la maire du 1er arrondissement a visé ce vendredi. “Dans cette campagne, la cohérence entre les différents échelons politiques va être primordiale. On ne peut pas être en Marche au niveau national et social et écolo au niveau local. On ne peut pas soutenir un gouvernement qui détricote le modèle social et dire que l’on met des pansements sociaux au niveau local”, a-t-elle lancé. Pour conclure par ces mots : “Avant d’être président de la métropole, David Kimelfeld a été le premier vice-président de Gérard Collomb. Il est donc comptable de ce bilan.

 

Source : Lyon Capitale https://www.lyoncapitale.fr/politique/municipales-a-lyon-perrin-gilbert-veut-rassembler-sans-se-diluer/

Lyon Mag – Métropolitaines 2020 : Nathalie Perrin-Gilbert critique déjà la “tambouille” de David Kimelfeld

Lyon Mag – Métropolitaines 2020 : Nathalie Perrin-Gilbert critique déjà la “tambouille” de David Kimelfeld

En annonçant officiellement être candidat à sa propre sucession à la tête de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld n’a pas fait réagir que les proches de Gérard Collomb.

 

 Nathalie Perrin-Gilbert estime que la position actuelle du président de la collectivité relève de la “tambouille”. “Evoquant la “volonté du grand rassemblement”, il cite aussi les “socialistes” et “bien sûr Gérard Collomb”, mais sans mentionner LREM, parti auquel il est censé appartenir. Il loue en revanche ses “bonnes” relations avec Laurent Wauquiez, le président des Républicains, malgré leurs “divergences” politiques”, s’agace la maire GRAM du 1er arrondissement de Lyon.

 

A la simple évocation du nom du président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, les amis Facebook de Nathalie Perrin-Gilbert s’offusquaient de le voir frayer avec David Kimelfeld. “Une tambouille immangeable”, réagissait Gilles Thevenon (Radicaux de gauche).

 

A ceux qui pouvaient imaginer une alliance entre David Kimelfeld et Nathalie Perrin-Gilbert, surtout que le premier lui laisse la voie libre à la mairie du 4e arrondissement en 2020, difficile aujourd’hui d’imaginer les deux ennemis communs de Gérard Collomb se ranger derrière une même étiquette.

 

Source Lyon Mag : https://www.lyonmag.com/article/99155/metropolitaines-2020-nathalie-perrin-gilbert-critique-deja-la-8220-tambouille-8221-de-david-kimelfeld

NPG et La France Insoumise veulent en finir avec la gestion privée de l’eau

Ce 23 mars est la “journée nationale pour le droit à l’eau et la biodiversité” de la France Insoumise. Dans ce cadre, des élus et militants LFI ont détaillé leur démarche ce samedi matin aux Halles de la Martinière (Lyon 1er).

2ème Assemblée citoyenne Lyon en commun

La 2ème Assemblée Citoyenne Lyon en commun aura lieu le 13 avril 2019 au Château Sans Souci situé au 36, rue Lacassagne 69003 à LYON de 14 heures à 18 heures.

L’Anneau des Sciences, même avec une dose de transports en commun, sera une erreur !

Ce lundi lors du conseil de la métropole, la maire du 1er arrondissement a demandé à la métropole de Lyon de ne plus financer d’études sur la réalisation de l’Anneau des Sciences et a affiché son opposition stricte à la réalisation de ce projet.   Le débat sur le...

Un dispositif d’accueil par des familles volontaires, sans suivi ni formation

Située au coeur du 1er arrondissement, la Place Chardonnet fait l'objet, depuis 2016, d'une concertation destinée à nourrir le projet de requalification porté par la Ville et la Métropole de Lyon.  En dépit de l'important travail réalisé par les associations LALCA et...

Première assemblée citoyenne Lyon en commun

De nombreux·ses citoyennes et citoyens se sont réunis pour participer à cette institution en permettant aux lyonnaises et aux lyonnais d’exercer directement leur pouvoir politique.

“Lyon en commun” esquisse son nouveau monde

Au 100 rue de Créqui, dans une salle bien chauffé du 6e arrondissement de Lyon, louée par le Parti de Gauche et le Gram, Nathalie Perrin-Gilbert et Yann Faure lancent leur 1ère assemblée citoyenne.   Première d’une série qui doit en compter autant que Lyon (en commun)...

Le mouvement Lyon en commun lance son programme participatif

Coup d’envoi aujourd’hui à l’Escale (6e) des premiers ateliers citoyens Lyon en commun  Source: le Progès https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/2019/02/02/le-mouvement-lyon-en-commun-lance-son-programme-participatif

La course en avant ! Lyon Presqu’ile

Le lancement du mouvement Lyon en commun, pour une ville plus solidaire et plus écologique a eu lieu le vendredi 1er février à la Halle de la Martinière. Ce mouvement se propose de résister à la braderie du patrimoine lyonnais qui porte atteinte à l’intégrité du et...

1ère assemblée citoyenne de Lyon en Commun ce samedi

Après avoir lancé son appel en novembre, Lyon en Commun a déjà plus de 300 signataires. Le collectif politique organise sa première assemblée citoyenne ce samedi à 14h, dans le 6ème arrondissement. Né d'une volonté politique de résister contre la vente de "notre...

Municipales à Lyon : Perrin-Gilbert veut “rassembler sans se diluer”

Encline à attaquer Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert en a fait peu de cas lors de son lancement de campagne. Plus que l’ancien ministre de l’Intérieur, plus clivant à gauche, c’est David Kimelfeld que la maire du 1er arrondissement a visé ce vendredi. “Dans cette campagne, la cohérence entre les différents échelons politiques va être primordiale. On ne peut pas être en Marche au niveau national et social et écolo au niveau local.

Lyon Mag – Métropolitaines 2020 : Nathalie Perrin-Gilbert critique déjà la “tambouille” de David Kimelfeld

En annonçant officiellement être candidat à sa propre sucession à la tête de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld n'a pas fait réagir que les proches de Gérard Collomb.    Nathalie Perrin-Gilbert estime que la position actuelle du président de la collectivité...

Lyon Capitale – Nathalie Perrin-Gilbert vante son contre-modèle, Collomb absent

Gérard Collomb a fait l’impasse, comme depuis quatre ans, sur les vœux du 1er arrondissement. Un choix qui lui a permis de s’éviter une charge sévère contre son modèle lyonnais. Sur l’estrade, Nathalie Perrin-Gilbert, la maire de l’arrondissement, s’en est surtout...

Les Jours : “L’opposante au taquet”

À Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert, maire du Ier arrondissement, prépare un assaut par la gauche contre Gérard Collomb. On a gagné ! On a gagné ! » Le poing levé, elle traverse le couloir menant à son bureau de maire, s’adressant tout sourire à ses collaboratrices....

Lyon Capitale : “Et si c’était elle?”

Il n’y a décidément pas loin du Capitole à la roche tarpéienne. Quand on a assisté au concours d’éloges que fut le dernier conseil municipal de Gérard Collomb avant son départ à Paris, et constaté la froideur de celui qui a couronné son retour, on se dit qu’en...

“Gérard Collomb a confisqué la ville” – Entretien avec N. Perrin-Gilbert”

Lyon vaut bien une conférence de presse sur les élections européennes. Ce lundi matin, quelques heures avant le premier véritable conseil municipal du revenant Gérard Collomb, la maire du 1er arrondissement a affiché son alliance avec la France insoumise (LFI) en vue...

“Nathalie Perrin-Gilbert, une maire de Lyon à gauche en 2020 ?”

À Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert s’affirme comme le nouveau visage de la gauche. Le succès viral (1,2 million de vues sur les réseaux sociaux) de son intervention ciselée lors de la réélection de Gérard Collomb l’a confirmé. Tout comme son alliance avec La France...

“NPG, maire du 1er, part en campagne municipale avec la France Insoumise”

Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er (Gram), et son adjoint Elliott Aubin (France Insoumise) ont lancé ce lundi leur mouvement de gauche Lyon en commun". « Avec l'espoir de remporter cette ville en 2020. » Nathalie Perrin-Gilbert (Gram) qui part en campagne...

“Alliance faite, Nathalie Perrin-Gilbert et la France insoumise se lancent pour les élections de 2020”

Lyon vaut bien une conférence de presse sur les élections européennes. Ce lundi matin, quelques heures avant le premier véritable conseil municipal du revenant Gérard Collomb, la maire du 1er arrondissement a affiché son alliance avec la France insoumise (LFI) en vue...

Lyon capitale – “À Lyon, la gauche s’unit pour gagner la ville en 2020”

La maire du 1er arrondissement a annoncé ce lundi qu'elle s'allie aux Insoumis pour les municipales de 2020 à Lyon. Voulant capitaliser sur les résultats de Jean-Luc Mélenchon lors de la dernière élection présidentielle, cette formation politique assume désormais de...

Tribune de Lyon – “Lyon en commun : une alliance de gauche pour remporter la ville”

Ils veulent « déconfisquer » Lyon et impulser un nouvel élan politique. Après le retour de Gérard Collomb et l’officialisation des candidatures d’Étienne Blanc et de Pascale Blache aux élections municipales de 2020, des élus de la gauche d’opposition se lancent à leur...

Lyon Capitale – Nathalie Perrin-Gilbert vante son contre-modèle, Collomb absent

Lyon Capitale – Nathalie Perrin-Gilbert vante son contre-modèle, Collomb absent

Gérard Collomb a fait l’impasse, comme depuis quatre ans, sur les vœux du 1er arrondissement. Un choix qui lui a permis de s’éviter une charge sévère contre son modèle lyonnais. Sur l’estrade, Nathalie Perrin-Gilbert, la maire de l’arrondissement, s’en est surtout servie pour présenter son contre-modèle : plus participatif, moins porté sur le béton et le marketing territorial.

 

Dans le 1er  arrondissement, la cérémonie des vœux n’aura pas été le théâtre de la guerre froide que se livrent Gérard Collomb et David Kimelfeld depuis des semaines. Fidèle à ses habitudes, le maire de Lyon a boudé l’événement pour la quatrième année consécutive – retenu par les vœux du préfet. L’argument a fait pouffer de rire certains élus qui ont réussi à participer aux deux. Sur les terres de Nathalie Perrin-Gilbert, Gérard Collomb redoute un mauvais accueil. Et, cette semaine, il a déjà donné dans le 6ème, où son arrivée a été ponctuée de huées. Dans cette ville dans la ville, le maire de Lyon a préféré être représenté par Georges Képénékian, ancien maire redevenu 1er  adjoint – qui ne loupe jamais une occasion de rappeler qu’il a apprécié son intérim.

Politique contre politique

 

Faute de guerre froide, c’est une bataille politique qui a été présentée aux habitants du 1er arrondissement place Colbert, en plein air et dans un climat glacial. À la tribune, Nathalie Perrin-Gilbert a alterné critiques de la municipalité gérée par Gérard Collomb et insuffisances de la métropole présidée par David Kimelfeld, lequel écoutait sans broncher dans l’assistance en se tenant éloigné d’une tribune qui lui avait été refusée dans le 6ème. Aux choix urbanistiques qui font la part belle aux immeubles de logement et de bureaux en délaissant la vie de quartier, la maire du 1er a opposé ses réalisations dans la veine de l’économie sociale et circulaire avec des jardins partagés et la réhabilitation du collège Truffaut. Au manque de transports en commun et à la cherté des TCL, elle a opposé l’une des mesures phares qui scandera sa campagne municipale de 2020 : la gratuité du réseau. Chacune de ses attaques sur la politique menée par Gérard Collomb et ses équipes était contrebalancée par la politique qu’elle mène dans son arrondissement, malgré une équipe qui s’étiole au fil des mois. À la gouvernance centralisée et sans concertation de la ville de Lyon, elle oppose ses consultations publiques et son travail avec les conseils de quartier. Son antithèse est rodée.

Pour la thèse, en l’absence de Gérard Collomb, c’est Georges Képénékian qui s’est dévoué. Le climat de tension qui entoure habituellement les échanges entre la mairie centrale et celle du 1er s’est rapidement évaporé avec un trait d’humour : “J’ai bien entendu le cahier de doléances. Je n’ai pas grand-chose à enlever, mais on pourrait glisser deux ou trois choses qui ne vont pas si mal. On ne peut pas dire, au-delà de quelques imperfections, que l’on fait n’importe quoi dans cette ville.” Dans le 1er  arrondissement, politiquement rebelle depuis les municipales de 2014, ce visage modeste du modèle lyonnais est peut-être le meilleur moyen de s’éviter des sifflets.

NPG et La France Insoumise veulent en finir avec la gestion privée de l’eau

Ce 23 mars est la “journée nationale pour le droit à l’eau et la biodiversité” de la France Insoumise. Dans ce cadre, des élus et militants LFI ont détaillé leur démarche ce samedi matin aux Halles de la Martinière (Lyon 1er).

2ème Assemblée citoyenne Lyon en commun

La 2ème Assemblée Citoyenne Lyon en commun aura lieu le 13 avril 2019 au Château Sans Souci situé au 36, rue Lacassagne 69003 à LYON de 14 heures à 18 heures.

L’Anneau des Sciences, même avec une dose de transports en commun, sera une erreur !

Ce lundi lors du conseil de la métropole, la maire du 1er arrondissement a demandé à la métropole de Lyon de ne plus financer d’études sur la réalisation de l’Anneau des Sciences et a affiché son opposition stricte à la réalisation de ce projet.   Le débat sur le...

Un dispositif d’accueil par des familles volontaires, sans suivi ni formation

Située au coeur du 1er arrondissement, la Place Chardonnet fait l'objet, depuis 2016, d'une concertation destinée à nourrir le projet de requalification porté par la Ville et la Métropole de Lyon.  En dépit de l'important travail réalisé par les associations LALCA et...

Première assemblée citoyenne Lyon en commun

De nombreux·ses citoyennes et citoyens se sont réunis pour participer à cette institution en permettant aux lyonnaises et aux lyonnais d’exercer directement leur pouvoir politique.

“Lyon en commun” esquisse son nouveau monde

Au 100 rue de Créqui, dans une salle bien chauffé du 6e arrondissement de Lyon, louée par le Parti de Gauche et le Gram, Nathalie Perrin-Gilbert et Yann Faure lancent leur 1ère assemblée citoyenne.   Première d’une série qui doit en compter autant que Lyon (en commun)...

Le mouvement Lyon en commun lance son programme participatif

Coup d’envoi aujourd’hui à l’Escale (6e) des premiers ateliers citoyens Lyon en commun  Source: le Progès https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/2019/02/02/le-mouvement-lyon-en-commun-lance-son-programme-participatif

La course en avant ! Lyon Presqu’ile

Le lancement du mouvement Lyon en commun, pour une ville plus solidaire et plus écologique a eu lieu le vendredi 1er février à la Halle de la Martinière. Ce mouvement se propose de résister à la braderie du patrimoine lyonnais qui porte atteinte à l’intégrité du et...

1ère assemblée citoyenne de Lyon en Commun ce samedi

Après avoir lancé son appel en novembre, Lyon en Commun a déjà plus de 300 signataires. Le collectif politique organise sa première assemblée citoyenne ce samedi à 14h, dans le 6ème arrondissement. Né d'une volonté politique de résister contre la vente de "notre...

Municipales à Lyon : Perrin-Gilbert veut “rassembler sans se diluer”

Encline à attaquer Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert en a fait peu de cas lors de son lancement de campagne. Plus que l’ancien ministre de l’Intérieur, plus clivant à gauche, c’est David Kimelfeld que la maire du 1er arrondissement a visé ce vendredi. “Dans cette campagne, la cohérence entre les différents échelons politiques va être primordiale. On ne peut pas être en Marche au niveau national et social et écolo au niveau local.

Lyon Mag – Métropolitaines 2020 : Nathalie Perrin-Gilbert critique déjà la “tambouille” de David Kimelfeld

En annonçant officiellement être candidat à sa propre sucession à la tête de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld n'a pas fait réagir que les proches de Gérard Collomb.    Nathalie Perrin-Gilbert estime que la position actuelle du président de la collectivité...

Lyon Capitale – Nathalie Perrin-Gilbert vante son contre-modèle, Collomb absent

Gérard Collomb a fait l’impasse, comme depuis quatre ans, sur les vœux du 1er arrondissement. Un choix qui lui a permis de s’éviter une charge sévère contre son modèle lyonnais. Sur l’estrade, Nathalie Perrin-Gilbert, la maire de l’arrondissement, s’en est surtout...

Les Jours : “L’opposante au taquet”

À Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert, maire du Ier arrondissement, prépare un assaut par la gauche contre Gérard Collomb. On a gagné ! On a gagné ! » Le poing levé, elle traverse le couloir menant à son bureau de maire, s’adressant tout sourire à ses collaboratrices....

Lyon Capitale : “Et si c’était elle?”

Il n’y a décidément pas loin du Capitole à la roche tarpéienne. Quand on a assisté au concours d’éloges que fut le dernier conseil municipal de Gérard Collomb avant son départ à Paris, et constaté la froideur de celui qui a couronné son retour, on se dit qu’en...

“Gérard Collomb a confisqué la ville” – Entretien avec N. Perrin-Gilbert”

Lyon vaut bien une conférence de presse sur les élections européennes. Ce lundi matin, quelques heures avant le premier véritable conseil municipal du revenant Gérard Collomb, la maire du 1er arrondissement a affiché son alliance avec la France insoumise (LFI) en vue...

“Nathalie Perrin-Gilbert, une maire de Lyon à gauche en 2020 ?”

À Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert s’affirme comme le nouveau visage de la gauche. Le succès viral (1,2 million de vues sur les réseaux sociaux) de son intervention ciselée lors de la réélection de Gérard Collomb l’a confirmé. Tout comme son alliance avec La France...

“NPG, maire du 1er, part en campagne municipale avec la France Insoumise”

Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er (Gram), et son adjoint Elliott Aubin (France Insoumise) ont lancé ce lundi leur mouvement de gauche Lyon en commun". « Avec l'espoir de remporter cette ville en 2020. » Nathalie Perrin-Gilbert (Gram) qui part en campagne...

“Alliance faite, Nathalie Perrin-Gilbert et la France insoumise se lancent pour les élections de 2020”

Lyon vaut bien une conférence de presse sur les élections européennes. Ce lundi matin, quelques heures avant le premier véritable conseil municipal du revenant Gérard Collomb, la maire du 1er arrondissement a affiché son alliance avec la France insoumise (LFI) en vue...

Lyon capitale – “À Lyon, la gauche s’unit pour gagner la ville en 2020”

La maire du 1er arrondissement a annoncé ce lundi qu'elle s'allie aux Insoumis pour les municipales de 2020 à Lyon. Voulant capitaliser sur les résultats de Jean-Luc Mélenchon lors de la dernière élection présidentielle, cette formation politique assume désormais de...

Tribune de Lyon – “Lyon en commun : une alliance de gauche pour remporter la ville”

Ils veulent « déconfisquer » Lyon et impulser un nouvel élan politique. Après le retour de Gérard Collomb et l’officialisation des candidatures d’Étienne Blanc et de Pascale Blache aux élections municipales de 2020, des élus de la gauche d’opposition se lancent à leur...